Newsletter

👍 Soyez les 1ers

informés de nos nouveaux numéros

Une Avancée Considérable Du Secteur

Une avancée considérable du secteur

Secteur en plein essor, l’agroalimentaire est l’un des principaux pôles industriels qui permettront au Maroc de relever le défi de la substitution aux importations ainsi qu’à la promotion du Made In Morocco. A la jonction de l’agriculture et de l’industrie, le secteur agroalimentaire joue un rôle déterminant sur le plan économique. Il capte à lui seul 40 % des exportations marocaines réalisées sur la période 2014-2020. Pour le même cap, l’agroalimentaire marocain a réussi à créer plus de 91.000 nouveaux emplois. Des indicateurs qui illustrent la place prépondérante qu’il occupe dans le paysage économique marocain. Un positionnement porté par des stratégies ambitieuses dont le Plan Maroc Vert, le Plan Halieutis et le Plan d’accélération industrielle. En vue de mettre plus de lumière sur le développement de ce pôle stratégique, l’agroalimentaire a été au cœur des Rendez-vous de l’industrie depuis plusieurs années. Une manifestation périodique qui tend à faire le point sur les principales réalisations des secteurs industriels ainsi que sur les perspectives de leur développement. Un rassemblement dans le cadre duquel, le nouveau modèle de développement a insisté sur l’agroalimentaire comme étant un des leviers futurs pour les prochaines années. L’enjeu du Maroc est de suivre les écosystèmes, de les remettre en cause régulièrement pour pouvoir les améliorer, les amender si nécessaire afin d’avoir un cap qui a un sens. Enfin, pour ce qui est du soutien et l’accompagnement de l’investissement dans le secteur, il est à noter que chaque dirham mis par l’État rapporte énormément et beaucoup plus aussi bien en termes de substitution à l’importation qu’à l’export.  Qu’en est-il du contrat programme 2017/2021 ? Le Maroc compte à ce jour 2.100 entreprises opérant dans le secteur agroalimentaire employant 161.671 personnes et représentant un chiffre d’affaires de 161 milliards de dirhams, soit 24 % du chiffre d’affaires industriel. Le chiffre d’affaires à l’export s’élève pour sa part à 32,8 milliards de dirhams couvrant ainsi 15 % des exportations industrielles. La valeur ajoutée du secteur est estimée pour sa part à 39 milliards de dirhams captant de ce fait 25 % du PIB industriel. La performance du secteur est tirée par le bon comportement des 7 filières, à savoir la valorisation des fruits et légumes frais, industrie des pâtes et couscous, industrie de l’huile d’olive, industrie des viandes, transformation des fruits et légumes, industrie laitière et biscuiterie chocolaterie et confiserie. Ces dernières ont fait l’objet du contrat programme 2017-2021. Arrivant à terme, ce contrat programme connaît actuellement l’accompagnement de 283 investissements à travers les mécanismes du Fonds de développement industriel et d’investissement (FDII) et le Fonds de développement agricole (FDA). Leurs prévisions portent sur un chiffre d’affaires global de 23,5 milliards de dirhams, un chiffre d’affaires à l’export de 6,9 milliards de dirhams et la création de plus de 21.290 emplois.

Publié dans : Agroalimentaire, en