Newsletter

👍 Soyez les 1ers

informés de nos nouveaux numéros

Agenda des salons

« Juin 2019 »
LMMJVSD
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Secteur Énergétique

SECTEUR ÉNERGÉTIQUE

Le Maroc ambitionne d’attirer 30 milliards $ d’investissements dans son secteur énergétique d’ici 2030 afin de développer 10 GW d’énergies renouvelables ainsi que des centrales à gaz liquéfié afin de faire face à sa demande électrique grandissante. Entre autres pays visés pour ces levées de fonds ; la Chine, la Corée du Sud, le Japon, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la France, le Maroc, les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite et l’Inde. Le royaume qui importe plus de 90% de ses besoins énergétiques s’est engagé à produire plus de 52% de son énergie grâce aux renouvelables d’ici 2030. Actuellement, il a un taux d’intégration de 35% de ce type d’énergie dans son mix. L’atteinte de son objectif nécessitera la mise en place de 2.000 à 3.000 MW de nouvelles centrales de renouvelables par an. Les 10 GW de centrales qu’il compte installer d’ici 2030, seront constitués de 40% de solaire, 40% d’éolien et 20% d’hydroélectricité. Le pays entend également avoir recours au gaz liquéfié dans le processus de diversification de son mix énergétique. Il compte d’ailleurs mettre en place une usine de traitement de 4,5 milliards $ à Jorf Lasfar. Les appels à concurrence de ce projet seront lancés au cours de cette année. Grâce à ce projet, le Maroc espère exporter d’ici 2025, 7 milliards de mètres cubes de gaz. Gwladys Johnson Akinocho © Agence Ecofin

Publié dans : Agroalimentaire, en