Newsletter

👍 Soyez les 1ers

informés de nos nouveaux numéros

Tensions Avec Les Usa

TENSIONS AVEC LES USA

L’Office chérifien des phosphates (OCP) pourrait être amené à suspendre ses exportations d’engrais phosphatés vers les USA si les autorités imposaient des droits compensateurs sur ses expéditions accusées d’être subventionnées. C’est ce qu’ont confié à Reuters, deux hauts fonctionnaires du groupe ayant requis l’anonymat. Le droit compensateur permet à un pays d’imposer un droit supplémentaire pour supprimer les effets d’une subvention accordée, directement ou indirectement, à la production ou l’exportation de toute marchandise qu’il juge préjudiciable aux producteurs nationaux. Les allégations de subventions des importations américaines d’engrais phosphatés marocains ont été formulées par la compagnie américaine Mosaic Co, numéro un mondial des concentrés de phosphates. En réponse à la requête de cette dernière sur le sujet, le Département américain du commerce a déjà lancé une investigation. Pour l’OCP, un retrait du marché américain s’il était effectif serait un important manque à gagner. Le pays de l’Oncle Sam a importé en 2019, 729 millions $ d’engrais phosphatés du Maroc. L’OCP a exporté 9 millions de tonnes d’engrais et réalisé un chiffre d’affaires d’environ 5,5 milliards $ en 2019. © Agence Ecofin

Publié dans : Agroalimentaire, en